Rechercher
  • atlasidfrance

Comment réduire ses impôts ? 3 conseils & placements efficaces

Dernière mise à jour : avr. 30


Les répercussions causées par la pandémie de la COVID-19 ont été observées dans toutes les strates de la société. L’économie mondiale ainsi que les marchés financiers en ont terriblement pâti. Il est donc compréhensible que chacun veuille diminuer les sorties de fonds.

Les frais relatifs au paiement des impôts peuvent être excessivement élevés pour de nombreuses familles. Pourtant, il existe certaines solutions pour résoudre cette problématique.

Acquérir un logement neuf ou investir dans le capital d’une entreprise sont par exemple des alternatives pour réduire ses impôts.


Investir dans l’immobilier neuf


En termes d’investissement et de constitution de capital, l’immobilier a toujours été une valeur sûre. Bien des gens l’ont compris et avec l’avènement de la loi Pinel il y a quelques années, les choses ont pris une nouvelle tournure.

Désormais, l’immobilier neuf a pris le pas sur de nombreuses autres solutions d’investissement.

Si d’une part, il permet à une personne de constituer un patrimoine solide pour préparer sa retraite ou entamer un projet de grande envergure, il permet également d’autre part de réduire ses impôts. De facto, l’investissement dans le neuf revêt maints avantages fiscaux.


Obtention des aides de l’État


Investir dans l’immobilier neuf via le dispositif Pinel vous permet de bénéficier des aides de l’État. Il s’agit de divers allègements fiscaux mis en place pour aider les propriétaires. Vos charges vis-à-vis de l’administration fiscale sont ainsi diminuées.


La réduction des frais de notaires et la garantie constructeur


Lorsque vous faites une acquisition dans le neuf, les frais de notaires ne constituent que 2 à 3 % du prix d’achat du bien. Par ailleurs, acheter un bien neuf offre la garantie d’un ouvrage achevé et durable.




Investir dans les PME françaises avec le dispositif Madelin


Pour réduire ses impôts, il existe d’autres placements aussi efficaces que l’investissement dans l’immobilier neuf. En effet, vous avez également le choix d’investir dans le capital d’une entreprise.


Qui peut bénéficier du dispositif Madelin ?


Peut bénéficier du dispositif Madelin, toute personne domiciliée en France et qui procède à la souscription au capital initial ou aux augmentations de capital de petites et moyennes entreprises (PME). Ces dernières doivent encore être en phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion. L'investisseur a la possibilité d'effectuer ses investissements par le biais des sociétés holding.

Cependant, cela ne pourrait l'aider à réduire ses impôts que si lesdites sociétés n’ont pour objet que l’investissement dans des entreprises qui à leur tour sont éligibles au dispositif Madelin.


À combien s’élève la réduction d’impôt Madelin ?


La réduction d’impôt sur le revenu correspond à un taux de 18% des sommes investies annuellement. Ce chiffre est assez avantageux et le dispositif Madelin possède des spécificités selon qu’il s’agisse d’un investisseur unique ou d'un couple.

En effet, il est imposé un plafond de 50.000 et de 100.000 euros respectivement pour une personne seule et pour un couple marié ou pacsé qui souhaite réduire ses impôts. Aussi, un taux majoré de 25% a été prorogé par l’article 137 de la loi des finances 2020. Il est applicable à la réduction des impôts pour les versements effectués jusqu’à la date du 31 décembre 2021.

Si au lieu d’acquérir de l’immobilier neuf, vous décidez d’investir dans le capital d’une entreprise et que votre investissement excède le plafond fixé, le bénéfice obtenu ne sera pas perdu. Vous pouvez reporter la fraction de l’investissement excédant cette limite sur le revenu dû au titre des 4 années qui suivront.


Comment bénéficier de la réduction d’impôt Madelin ?


Pour réduire ses impôts grâce au dispositif Madelin, il y a une procédure précise à suivre. La première étape est de reporter le montant des sommes versées au titre des souscriptions effectuées au capital de l’entreprise sur la déclaration complémentaire de revenus n°2042 C (Case CF). En ce qui concerne les versements des années précédentes qui excèdent la barre des 50.000 euros ou de 100.000 euros, les reports sont à renseigner sur certaines lignes spécifiques. Il s’agit des lignes 7CQ, 7CR, 7CV et 7CX.


Le plan Epargne Retraite


Le Plan Epargne Retraite (PER) est un excellent placement pour réduire ses impôts au même titre que l’investissement dans l’immobilier neuf. Il a été mis en place en 2019 pour rassembler les dispositifs d’épargne retraite existants. Le plan Epargne Retraite offre un support de retraite par capitalisation universel et identifiable pour tous. Il permet également des conditions plus favorables que les dispositifs précédents.

Peut souscrire au PER, toute personne voulant se constituer un patrimoine pour la retraite. Cependant, si vous optez pour le PER au lieu d’investir dans le capital d’une entreprise, vous devez avoir la capacité de mobiliser vos fonds sur plusieurs années. C’est une alternative qui permet de réduire ses impôts en déduisant les cotisations versées des revenus imposables. Aussi, vous devez être vigilant en ce qui concerne les frais d’entrée et de gestion du fonds ainsi que les frais sur versement.


24 vues0 commentaire