Rechercher
  • atlasidfrance

Le Financement participatif enregistre un nouveau record en 2021.


Le financement participatif s’ancre de plus en plus dans le paysage des produits financiers. Cet outil qui consiste à solliciter des particuliers pour financer la croissance ou le développement d’entreprises ou de projet immobilier a en effet le vent en poupe.


Qu’est ce qui séduit tant les investisseurs ?

Outre le fait que le financement participatif propose des rendements bien au-dessus de ces concurrents, soutenir l’économie réelle en misant sur des entreprises Françaises séduit les particuliers en quête d’une finance plus morale et plus proches d’eux.

Prenons exemple du financement participatif sous forme de prêts (Crowdlending) réservés historiquement à des institutionnels, en promouvant un système basé sur la transparence, les valeurs de proximité, l’engagement social et responsable.

À l’heure de la promotion du circuit court, il était temps que les produits financiers s’affranchissent eux aussi d’intermédiaires coûteux.


Les Rendements

Dans le contexte actuel de taux négatifs, les taux proposés en crowdfunding sont une aubaine pour les investisseurs en recherche de performance. En effet, le couple risque-rendement n’a jamais été aussi favorable dans cet univers de taux négatifs. Le cabinet ATLAS par exemple propose des placements avec assurances et cautions avec des taux de rendement fixe (4% par ans sur 5ans et 7,5% par ans sur 8ans). D'autres intermédiaires acceptent une exposition au risque plus élevée et propose des placements pouvant atteindre les 10 à 12% sur des durées similaires.


148 vues0 commentaire